AR(T)REST – L’art dans les murs de la prison

Berlin et ses environs sont connus pour leurs lieux abandonnés, qui dégagent parfois une atmosphère macabre. Un bâtiment chargé d'histoire est l'ancienne prison du tribunal de district de Berlin-Köpenick, construite à la fin du 19e siècle. Le bâtiment est devenu célèbre pour les tortures brutales infligées aux juifs, aux communistes et aux autres "ennemis de l'État" par les nationaux-socialistes lors de la Semaine Sanglante en juin 1933. En RDA, le bâtiment a été transformé en prison pour jeunes, puis en centre de costumes pour la télévision d'État.

Une grande partie du complexe est aujourd'hui délabrée. Heureusement, le bâtiment peut être loué et utilisé à des fins artistiques. À la fin du mois de mai, une galerie de producteurs pop-up ouvrira ses portes dans ces murs pour une quinzaine de jours. Le vernissage aura lieu le 23.5.24 à 18h00.

Les artistes Susanna Gyalokay, Volker März, Ali Johannes Uelker et Karin Stumpf organisent conjointement une exposition aux multiples facettes intitulée AR(T)REST. En plus de leurs propres œuvres, les cellules vides seront utilisées par d'autres artistes pour les faire revivre avec de l'art contemporain. La prison est la toile idéale pour faire briller une grande variété d'œuvres. L'accent est mis sur l'art international.

Les cellules sont relativement petites (environ 70x350x312cm). La plupart d'entre elles sont vides, certaines contiennent encore un vieux lit en bois. Tous les murs et toutes les surfaces sont libres et offrent de l'espace pour une grande variété de positions.

L'exposition est ouverte:

  • je 23.5 18:00 - Vernissage
  • ve 24.5- di 26.5 16:00-20:00
  • je 30.5- sa 1.6 16:00-20:00
  • di 2.6 18:00 - Finissage